Nous et nos vacances en kayak de la marque Gumotex

Je m'appelle Davide de Feo, j'ai 38 ans et je suis ingénieur en informatique de Gênes (Ligurie - Italie) passionné de spéléologie, d'escalade et de photographie. En septembre 2004, j'étais allé en vacances d'escalade à Kalymnos, une petite île grecque. Ici, j'avais essayé de faire du kayak pour la première fois et j'en étais très ravi.

En 2005, ma copine Ilaria et moi avons commencé à penser à acheter un kayak gonflable. Nous avons choisi un kayak gonflable parce que la coque rigide du kayak va de pair avec des coûts de stockage élevés et parce que nous avions besoin d'un bateau facile à porter. Située entre la mer et la montagne, la Ligurie est l'endroit idéal pour faire du kayak. Toutes les principales destinations sont facilement accessibles en train et le kayak gonflable est donc le moyen idéal pour profiter de la mer et économiser de l'argent. Cependant, le choix du kayak n'a pas été facile, car les kayaks gonflables n'étaient pas aussi répandus en Italie qu'aujourd'hui.

Photo 1 - Davide et Ilaria en Sardaigne - Golfe d'Orosei (2018)

Ce n'est qu'en 2016, après un an de petits voyages en kayaks bon marché, que nous avons acheté un kayak Gumotex Solar. Avec lui, nous avons commencé à planifier un itinéraire qui est devenu classique pour nous : de Santa Margherita Ligure à Genova Quarto (Gênes). Ce voyage (environ 26 km) est parfait pour les kayaks gonflables : on peut rejoindre Santa Margherita en train, marcher jusqu'à la plage la plus proche et ensuite, partir en kayak pour le magnifique cap de Portofino et son bijou : l'abbaye de San Fruttuoso.

Le voyage se termine sur l'une des nombreuses plages de Genova Quinto (Gênes). Ici, on peut rincer le kayak, le plier et ensuite revenir à la maison en utilisant des transports en commun.

Photo 2 - Vue sur la côte de la Ligurie - îles Reds, Muzzerone, Palmaria et Tinetto

L'une des avantages du kayak Solar que nous apprécions beaucoup depuis nos premiers voyages est sa grande stabilité. Grâce à la stabilité du kayak, nous pouvons emporter nos masques de plongée et nos palmes à bord et simplement sauter dans la mer et plonger avec tuba sans avoir à chercher un endroit pour aborder. Ceci est essentiel pour profiter pleinement de la beauté et de la diversité incroyables des fonds marins.

En mai, nous avons entrepris l'un des meilleurs voyages que l'on peut faire sur la côte de la Ligurie : un voyage de deux jours de Porto Venere à Monterossa. Et même en cas de ce voyage, nous n'avons utilisé que des transports en commun.

Nous sommes arrivés à La Spezia en train et de là, nous avons utilisé le ferry pour faire la traversée à Porto Venere. De la petite plage de ce village, nous sommes partis en kayak vers les îles de Palmaria, Tino et Tinetto. Ces îles sont encore inhabitées et se caractérisent par des murs de calcaire avec de belles grottes. Lorsque vous pagayez entre les îles, vous pouvez souvent voir des dauphins sauter de l'eau.

Photo 3 - Phare sur l'île du Tino, vue depuis la mer. Au premier plan, l'île du Tinetto

Après l'exploration des îles, nous nous sommes rendus à Porto Venere et pendant le voyage, nous avons admiré la vue sur la côte accidentée de la Ligurie. Nous avons passé la nuit dans une auberge à Porto Venere, puis nous avons entrepris un long et incroyable voyage près des hautes falaises imposantes de Muzzerone (un paradis pour les grimpeurs), le long de la côte de Cinque Terre, connue pour ses vignobles surplombant la mer et ses villages de pêcheurs de renommée mondiale.

Photo 4 - Porto Venere et les falaises de Muzzerone en arrière-plan

Nous avons terminé cette excursion de deux jours par un dîner sous forme d'un excellent poisson à Monterossa. Après, nous sommes rentrés chez nous en train.

Cette excursion est devenue notre préférée : au moins une fois par an, nous quittons Porto Venere pour naviguer autour les belles îles et visiter la côte de Cinque Terre en emportant notre tente et nos sacs de couchage. Nous continuons souvent jusqu'à Framura.

Les excursions plus courtes et moins fatigantes, mais valant également la peine sont les suivantes : l'île Gallinara (Albenga), l'île Bergeggi (Savone) et la côte de Cape Noli, avec un arrêt dans une magnifique petite baie de Punta Crena, accessible uniquement depuis la mer.

Photo 5 – Exploration de la côte de la Ligurie

Notre excursion le long des côtes de la Ligurie a été suivie de deux week-ends prolongés en France. Nous avons passé le premier week-end à explorer les Calanques de Marseille et les îles inhabitées de Riou. Le premier jour du deuxième week-end, nous sommes allés directement du camping pour explorer la presqu'île de Giens, d'où nous sommes partis pour l'île de Porquerolles le deuxième jour, et le troisième et dernier jour, nous avons utilisé le ferry pour arriver sur l'île de Port-Cros. Ici, nous avons gonflé notre kayak et nous sommes partis à la découverte de l'île. Ces deux endroits appartiennent parmi les plus beaux endroits de la côte sud de la France. Bien que j'aie déjà fait de l'escalade plusieurs fois aux Calanques, il était incroyablement saisissant de les voir depuis le kayak et de pouvoir contourner l'île de Riou.

Photo 6 - Vue sur les Calanques, Marseille depuis les îles de Riou

Le mois de juin 2016 a été un tournant pour nous : nous avons fait notre premier voyage sous le signe de bivouac maritime. Pour vivre cette expérience, nous avons décidé de nous rendre sur l'île d'Elbe, la plus grande île de l'Archipel Toscan et l'un des rares endroits en Italie où le kayak est considéré comme une attraction touristique. De nombreux organisateurs de voyages locaux proposent des programmes d'aventure hebdomadaires incluant des voyages en kayak autour de l'île et la nuit passée dans un bivouac à la belle étoile. Nous avons décidé de voyager seuls pour profiter pleinement des beautés des baies sauvages, et parce que nous n'avions que quatre jours pour parcourir environ 110 km de côtes.

Nous avons laissé notre voiture à Piombino, puis nous sommes montés à bord du ferry, équipés d'un sac de kayak étanche et de l'équipement nécessaire.

Après notre arrivée à Portoferraio nous avons acheté de l'eau et des provisions et nous nous sommes dirigés vers la plage des Ghiaie, d'où nous sommes partis pour un voyage en kayak autour de l'île dans le sens antihoraire. Ces quatre jours et trois nuits ont été physiquement exigeants, mais inoubliables. Les jours où nous avons apprécié non seulement les beautés de la côte et des plages, mais aussi les levers et couchers du soleil et le ciel étoilé. C'était la confirmation finale de notre amour pour le kayak de mer, et par conséquent, nous avons décidé de passer nos prochaines vacances en voyageant par mer.

Photo 7 - Les premiers rayons de l'aube nous réveillant sur la plage de Luisi D'Angelo

L'été suivant a été marqué par deux voyages hebdomadaires. Lors du premier voyage, nous sommes arrivés de Gênes à Olbia (île de Sardaigne) en ferry, puis nous avons pris le bus pour arriver sur la plage voisine de Pittulongu et de là, nous nous sommes rendus en kayak vers le nord. Nous avons pagayé dans une eau cristalline pendant cinq jours en nous arrêtant sur des plages à couper le souffle. Pendant cinq jours, nous avons parcouru 140 km autour de Golfo Aranci, de la Costa Smeralda et des principales îles de l'archipel de La Maddalena. Cependant, des vents forts venant du détroit de Bonifacio nous ont empêchés d'atteindre Santa Teresa di Gallura, notre destination. Nous avons donc décidé de nous arrêter à Palau, d'où nous sommes allés à Olbia en bus.

Photo 8 - Eaux claires de l'archipel de La Maddalena (Sardaigne)

Malgré la haute saison, les foules de touristes et le grand nombre de navires et d'énormes yachts, notre kayak nous a permis de profiter de la beauté de la côte sarde, de nous tenir à l'écart du chaos et des agitations et d'atteindre de belles plages isolées.

Notre deuxième voyage hebdomadaire a eu lieu en Corse. D'abord, nous sommes montés à bord du ferry direct depuis Gênes. Après notre arrivée à Bastia, nous avons pris le bus pour Saint Florent, où nous avons commencé notre voyage en kayak. Pendant ce deuxième voyage, nous avons marché le long du désert sauvage des Agriates, dormi dans nos sacs de couchage loin des rues et des villages, et nous avons vu l'un des plus beaux ciels étoilés que nous ayons jamais vus. Nous avons vécu deux nuits magiques incroyables, loin de tout, les nuits où les seules créatures vivantes à des kilomètres étaient des vaches corses amusantes. Ensuite, nous sommes allés à l'Ile Rousse et à Calvi, et enfin à la Réserve naturelle de Scandola et aux Calanques de Piana - des endroits sauvages dont nous avons pu explorer tous les coins à fond grâce à notre kayak. Le dernier jour, nous avons eu la chance de pagayer dans un silence complet, qui n'a été interrompu que par des balbuzards plongeant pour se nourrir à quelques mètres de notre kayak.

Photo 9 - Golfe de Porto (Ota, Corse, France)

La croisière la plus intéressante de 2017, c'était le voyage vers les îles Éoliennes (Sicile). Nous avons quitté Gênes en train de nuit, mis tout l'équipement dans notre large cabine et le lendemain matin nous nous sommes réveillés dans le sud de l'Italie. Le train nous a emmenés à Messine, où nous sommes montés à bord du ferry pour aller sur l'île de Vulcano. Ensuite, nous avons pagayé autour de l'île, le long de la magnifique côte ouest accidentée des îles Éoliennes, et après, nous sommes montés à bord du ferry pour aller sur l'île de Salina, où nous avons passé la nuit dans le village de Rinella. Le lendemain, nous avons continué et terminé notre visite de l'île de Salina. Après avoir rincé et plié le kayak, nous sommes montés à bord du ferry et avons visité d'autres îles et vécu l'expérience de randonnée nocturne unique vers le volcan Stromboli, où nous avons admiré son activité volcanique.

Photo 10 - Cheminées rocheuses des îles Éoliennes. Filicudi et Alicudi en arrière-plan

En 2018, nous avons fait un voyage au cours duquel nous avons emporté notre kayak pour la première fois à bord de l'avion. La petite taille des kayaks Gumotex nous a permis d'embarquer le kayak comme bagage standard sans frais supplémentaires. Nous sommes allés à l'île de Mykonos (Grèce) et à l'île de Majorque (Espagne). Malheureusement, le mauvais temps régnant nous a empêchés de terminer notre tour des îles dans les deux cas, néanmoins nous avons fait de longs voyages en kayak tous les jours et découvert de belles falaises éloignées.

À Mykonos, nous avons passé des moments inoubliables pendant le voyage en kayak le long de la côte de l'île inhabitée de Tragonisi, qui se caractérise par ses longs tunnels de lave accessibles uniquement en kayak.

Photo 11 - l'un des plus grands tunnels de lave sur l'île de Tragonisi (Mykonos, Grèce)

L'excursion d'une journée la plus exigeante à Majorque, c'était notre voyage de Port de Pollença à Cala Sant Vicent. C'était assez difficile à cause des rares endroits où il était possible d'aborder et à cause de la mer agitée. Après avoir garé la voiture à Port de Pollença, nous avons pris le bus pour aller à la plage de Formentor et de là, nous avons commencé notre expédition de 30 km. Nous avons navigué autour les hautes falaises du Cap Formentor et sommes finalement arrivés à Cala Sant Vincent, où nous sommes retournés à la voiture après une courte promenade.

Photo 12 - Falaises abruptes du Cap Formentor (Majorque, Espagne)

L'excursion vers les falaises sud de l'île était tout aussi belle. Ces falaises sont certainement moins étonnantes et sauvages que leurs homologues du nord, mais l'impression est renforcée par des centaines de grottes aux concrétions riches, dans lesquelles nous avons pagayé des dizaines de mètres au cœur de l'île.

Photo 13 - Grottes marines de la côte sud (Majorque, Espagne)

La même année, nous sommes retournés en Sardaigne. Cette fois-ci, nous sommes arrivés à Olbia et avons pris le bus pour aller à la plage de Saline, d'où nous nous sommes dirigés vers le sud. Mais avant, nous devions partager une bière et trinquer avec de nombreux spectateurs qui nous ont posé des questions sur l'énorme quantité de bouteilles d'eau et de provisions chargées par nous dans le kayak.

Nous avons navigué à travers toute la zone maritime de Tavolara et Punta Coda Cavallo et nous avons également contourné les îles de Tavolara et Molara. Ensuite, nous sommes descendus sur la côte est, où de belles vues alternaient avec de longues plages sauvages, et à Posada, nous avons apprécié un changement amusant, amenant les kayaks de la plage aux canaux, sur lesquels nous avons pagayé après une nuit passée dans un camping calme d'Ermosa.

Photo 14 - Village de Pasada, vue depuis les canaux de la rivière du même nom

La meilleure partie de nos vacances a commencé à Cala Gonone. La zone entre Cala Gonone et Santa Maria Navarrese est vraiment inhabitée et n'a pas de routes. Les vues sur les murs de calcaire façonnés par des grottes et des canyons appartiennent parmi les meilleures au monde, et une fois le dernier bateau avec les touristes parti, nous nous sommes retrouvés au paradis sur terre.

Photo 15 - L'une des nombreuses grottes du Golfe d'Orosei (Sardaigne)

Cette partie de la Sardaigne est si belle que nous avons décidé de changer notre itinéraire sans hésitation afin de pouvoir pagayer dans ses eaux claires encore un jour. Notre présence n'a pas échappé à l'attention de plusieurs marins qui amenaient des touristes sur les plages accessibles uniquement depuis le bateau. Bientôt des bateaux et des rafts sont arrivés près de nous, pleins de gens curieux nous interrogeant sur notre voyage. Quand ils ont découvert que nous avions commencé notre voyage à Olbia et que nous nous dirigions vers Arbatax, ils en étaient stupéfaits. À Arbatax, nous avons terminé notre voyage et avons embarqué sur un ferry pour revenir à la maison.

Photo 16 - Dernier arrêt pendant notre voyage en Sardaigne, Pedro Longa au fond

Nous avons commencé l'année 2019 en testant de nouveaux kayaks gonflables haute pression d'autres marques. Néanmoins, nous avons bientôt abandonné ces navires car, bien que plus rapides, ils n'offrent pas une stabilité comparable à la mer agitée, il n'est pas facile de revenir dans ces navires après une plongée, et surtout lorsqu'ils sont repliés, ils prennent trop de place et sont dans la plupart des cas impossibles à transporter. Nous avons donc décidé d'acheter le meilleur modèle de Gumotex - Seawave. Dès le début, nous en avons eu une sensation unique - il présentait les mêmes avantages que le type Solar (stabilité, facilité de transport, durabilité) combinés à une vitesse plus élevée et une résistance accrue à la mer agitée et au vent.

Nous avons emporté le kayak Seawave avec nous pour la première fois lors de notre voyage à l'île de Capraia. La deuxième fois, nous sommes allés sur l'île de Lampedusa (en avion) - dans les deux cas, nous avons exploré l'ensemble du territoire des deux îles.

Ensuite, nous avons commencé à nous adonner à une toute nouvelle activité pour nous – voyages en kayak en eau douce. Après une croisière sur le lac de Bolsena, y compris un voyage vers les îles de Bisentina et Martano, nous sommes allés vers le lac d'Orta, où nous avons visité la magnifique île de San Giulio. Ensuite, nous sommes allés vers le lac de Côme. Nous avons passé quatre jours intensifs et très satisfaisants en naviguant sur ce lac et sur le lac de Mezzola (accessible via la rivière Mera).

Photo 17 - L'un des nombreux cygnes qui nous ont accueillis sur le lac de Mezzola

Nos projets d'avenir

Nous recherchons constamment des informations sur les côtes européennes et préparons des itinéraires de nos voyages, mais nos projets ne sont souvent pas immédiatement réalisés en raison de peu de jours de vacances disponibles.

Nos rêves pour l'année 2020 sont les suivants : visite de l'île de Minorque, deuxième voyage en Corse (où nous voudrions explorer la côte ouest de Piano à Bonifacio), voyage sur la Côte amalfitaine et, enfin, voyage dans le Gargano (Pouilles).